Piazza Santa Croce Florence
available on mobile

Réservez

Piazza Santa Croce

Dominé par la basilique, Piazza Santa Croce se trouve dans une zone qui était autrefois une véritable île formée par deux bras de l'Arno qui se séparés à la hauteur de la Piazza Beccaria pour s’unir devant les murs de fortification situés en via De’ Benci .
Comme Piazza Santa Maria Novella, Piazza di Santa Croce a été construite pour contenir la foule des fidèles qui écoutaient les sermons des moines. Etant très grande et de forme régulière, la place devint, à la Renaissance, le lieu idéal pour des joutes chevaleresques, des fêtes, des spectacles et des jeux populaires comme le « calcio in costume » (football en costumes d’époque) qui a encore lieu de nos jours, durant le mois de juin.
Au XV siècle, s’y déroulèrent de nombreux tournois à cheval. À partir de la fin du XV siècle, la place fut choisie pour le « calcio storico », mais une statue de Dante Alighieri ayant été placée en son centre empêcha cette activité pendant une période de environ un siècle. Le « calcio strorico », jeu très prisé des Florentins, reprit quant cette dernière fut déplacée après les inondations de 1966. La place est encore utilisée de nos jours pour des événements et parfois pour des concerts. Les édifices qui s’y dressent ont tous un caractère scénographique. Parmi les plus originaux notons le Palais Cocchi-Serristori, face à la basilique, avec son élégante façade, fruit de diverses transformations apportées au cours des siècles.

Côté Sud se dresse la longue façade du palais d’Antella, fruit d’agrandissements successifs au cours des siècles, unifiant en une seule structure plusieurs habitations adjacentes. Au début du XVIIe siècle, le palais devint propriété du sénateur Niccolò Dell'Antella, qui acheta l’édifice attenant et fit peindre entièrement l’intérieur des deux palais de fresques sur les thèmes de la Vertu et de la Divinité. De nombreuses statues ornent la place comme le monument en marbre à Dante Alighieri de Enrico Pazzi. De l’autre côté de la place on découvre une fontaine du XVIIe siècle, autrefois baroque, réalisée par Giuseppe Manetti (1816).

La basilique Sainte Croix se dresse sur le côté Est de la place, avec sa façade néogothique réalisée au XIXe siècle. Les Franciscains s’installèrent en ville et, au XIVe siècle édifièrent cette église qui, grâce aux financements des familles importantes du quartier, devint l’une des plus grandes et des plus belles basiliques de la ville. De nos jours, la basilique Sainte Croix est célèbre non seulement pour son décor artistique mais aussi comme lieu de sépulture de nombreuses personnalités et artistes italiens : Michel-Ange, Galilée, Machiavelli sont parmi les plus célèbres à y être enterrés. Dante, lui aussi, aurait dû y être enseveli mais la ville de Ravenne, dernière étape de l’exil du poète, s’y opposa toujours fermement.
 

Offres spéciales