Ponte Vecchio Florence
available on mobile

Réservez

Ponte Vecchio

Ponte Vecchio (Vieux Pont) est l'un des principaux symbole de la ville de Florence, suspendu sur le fleuve Arno, il le traverse dans son point le plus étroit.
En 1442, les autorités imposèrent aux bouchers de s’installer sur le Ponte Vecchio afin d’isoler les palais et les habitations des odeurs nauséabondes.
Depuis lors, le pont devint le marché de la viande, mais par ordre de Ferdinand I en 1593, qui n'apprécié guère les odeurs désagréables sous les fenêtres du couloir Vasari, les magasins furent ensuite occupés par des orfèvres et des bijoutiers et ce jusqu’à nos jours. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, ce fut le seul pont de Florence qui n'a pas été détruit par les Allemands.

Le Palais Pitti est une magnifique oeuvre de Brunelleschi, commissionné par le banquier Luca Pitti Bonaccorso au cours du second semestre de l’an 1400. Il a été prévu à l'origine que deux étages, tandis que le bâtiment que nous admirons aujourd'hui est le fruit de nombreuses modifications subies au cours des siècles.
En 1550, Cosme de Médicis acquit le magnifique palais pour en faire sa résidence familiale et commissionna à Bartolomeo Ammannati la cour à arcades et les grandes fenêtres dites “agenouillées » dû leur forme.
Niccolò Tribolo réalisa, quant à lui, le jardin dit de Boboli, celui-ci prend le nom de la colline où il s’étend. En 1565 fut construit le couloir de Vasari qui relie le Palais Pitti à la Place de la Seigneurie et, en 1618, Giulio da Parigi agrandit l’édifice avec 2 autres corps de bâtiments à 2 étages.
Enfin, à l’occasion de ses noces avec Vittoria della Rovere, le Grand-Duc Ferdinand II fit venir des artistes comme Giovanni da Sangiovanni et Pietro da Cortona pour le transformer en un véritable palais royal. C’est à la fin du XVIIIe siècle, sur ordre de Pietro Leopoldo, que fut érigé le Petit Palais de la Meridiana, où l’on peut admirer aujourd’hui la Collection Contini Bonacossi, de style néoclassique avec ses deux ailes qui s’allongent sur la Place de la Seigneurie, derniers ajouts au Palais Pitti. Aujourd’hui le Palais accueille d’importants musées.

Le jardin de Boboli est un parc historique de la ville de Florence. Né comme jardin grand-ducal du Palais Pitti, il est relié à la forteresse du Belvédère, avant-poste militaire pour la sécurité du souverain et de sa famille. Il est l’un des exemples les plus importants au monde de jardin à l’italienne et c’est un véritable musée à ciel ouvert de par sa collection de sculptures qui vont de l’antiquité romaine jusqu’au XIXe siècle. Le jardin fut créé entre le XVe et le XIXe siècle et occupe une surface d’environ 45.000 m. Les statues y tiennent ici une grande importance ainsi que les édifices comme le Kaffeehaus (rare exemple de style rococo), pavillon du XVIIe siècle d’où l’on jouit d’une superbe vue panoramique sur la ville, ou encore la Limonaia (Orangerie). Le jardin dispose de quatre entrées publiques et d’une sortie "extra" sur la place Pitti.
 

Offres spéciales